Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

Avec CULASARSA, Michelle ramène la passion dans la cuisine

Entreprendre, c’est oser. Comme Michelle Defooz : elle a quitté son emploi régulier dans une agence de publicité et a lancé un webshop proposant de la passata faite maison. « CULASARSA est un marché en ligne qui rend la cuisine à nouveau sexy. Je veux apporter la passion et la tradition de la cuisine méditerranéenne dans votre cuisine. »

Un webshop proposant de la passata faite maison : un rêve de jeune fille ?

« J'ai toujours voulu faire quelque chose avec la nourriture. J'ai grandi dans une famille belgo-sicilienne : le meilleur des deux mondes, si vous voulez mon avis. Une passion pour la bonne nourriture et un tempérament italien de feu, voilà les ingrédients qui me constituent. J'ai réalisé que cet amour profond et cette passion pour la nourriture avaient eu un effet durable sur moi il y a quelques étés, au cours de ma tradition familiale préférée : notre marathon de préparation de passata, que j'attends chaque année avec impatience. Nous préparons assez de passata pour remplir notre garde-manger pendant un an. À l'origine, nous faisions cela pour notre consommation personnelle. Mais comme mes amis m’en demandaient souvent une bouteille, j'en ai préparé un lot spécialement pour eux. Cela m'a donné tellement de satisfaction que j'ai voulu faire plus. »

Le charme retrouvé ?

« Les Italiens vivent essentiellement de leur garde-manger. Même lorsque le frigo est vide, les Italiens peuvent concocter de délicieuses ‘pasta cu la sarsa’ pour rassasier une vingtaine d’estomacs affamés. Et puis j'ai réalisé que, dans ce monde de colis repas prêts à l’emploi, ce charme s’était perdu. Nous n'allons au magasin que si nous avons besoin de quelque chose, et si nous voulons ‘faire un bon repas’, nous allons au restaurant. Nous ne savons plus comment nous préparer à la bonne chère, et nous avons oublié toute la saveur de la passion et de la tradition dans notre propre cuisine. C'est ainsi qu'est née l'idée de CULASARSA, qui signifie en sicilien des pâtes ‘à la sauce tomate’. Un lieu où les meilleurs produits authentiques sont alliés à la passion, afin que vous et vos invités puissiez goûter à l'amour de la nourriture et être tout à fait comblés. »

Comment cela fonctionne-t-il en pratique ?

« En été, je me fais envoyer environ 1.000 kg des meilleures tomates d'Italie. J’en fais de la passata selon notre recette familiale. Et je fais cela avec mes parents, car CULASARSA est une entreprise familiale. Ce travail permet d’obtenir des centaines de bouteilles de passata. Elles sont vendues via le webshop. J’envoie les commandes par la poste ou je les livre à vélo (uniquement dans le centre d'Anvers), et l’acheteur peut aussi venir les chercher. »

« L'année dernière, j'ai amené mon premier lot de passata chez des parents et des amis. Avant même la fin du mois, j'avais déjà vendu la moitié de mon stock. Le défi consiste maintenant à renforcer ma notoriété. C'est pourquoi je me montre souvent, je raconte mon histoire et je montre ma passion. Sur Instagram (@culasarsa), j'annonce les nouveaux produits de la gamme, j’explique qui sont les producteurs... Je veux donner aux clients le sentiment qu'ils sont proches des produits. Les followers sur Instagram qui sont séduits sur cette plate-forme aboutissent automatiquement dans le webshop via l’Instagram Shop. »

Quels enseignements avez-vous retirés de cette première année ?

« Osez aller au bout de vos rêves ! Tout ne doit pas être parfait. C'est une leçon importante pour une perfectionniste comme moi. J'ai créé moi-même le site web de CULASARSA, et je ne voulais pas le mettre en ligne avant que toutes les images soient parfaites. Mais comme je faisais tout moi-même, mon emploi du temps était bien rempli et je repoussais sans cette le lancement. À un moment donné, j'ai dû me dire : ‘arrête de tergiverser et FAIS-le !’ Ensuite, j'ai rapidement fait quelques photos avec mon smartphone et je les ai publiées sur le site web. J'ai dû apprendre à oublier cette idée de perfection. Il ne sert à rien d'attendre le moment idéal, car ce moment n'arrivera probablement jamais, de toute façon. Vous avez une idée ? Alors, lancez-vous, et ça finira bien par marcher. Ces photos que j'ai faites en vitesse ? On les trouve encore sur le site aujourd'hui. »

Faire mon travail avec autant d'amour, cela me rend heureuse. Une passion si ardente pour mon travail, c’est un must pour moi. Je voulais vraiment un projet passionnel... et je n'ai pas eu à chercher bien loin !

 

Michelle Defooz

 
 

Et comment se présente le futur pour CULASARSA ?

« Mon objectif est que CULASARSA soit connu comme l'endroit idéal pour commander de la nourriture délicieuse. Que les clients prennent place autour de la table avec leur famille ou leurs amis et ne veulent plus s’en aller. Que leur table prenne un petit air de vacances. Et qu'ils puissent dire avec un bel enthousiasme : buon appetito ! »

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à d'autres entrepreneurs ?

Osez sortir de votre zone de confort, car aucune entreprise prospère n’a vu le jour dans la zone de confort. Ce n'est qu'en quittant cette zone familière qu’on peut apprendre ce qui marche et ce qui ne marche pas, pour vous comme pour votre entreprise. Il faut oser prendre des risques, sous peine de rater des occasions. Faire quelque chose dont on n'est pas sûr à 100%, c’est effrayant, et cela ne se passe pas toujours bien. Mais les connaissances et l'expérience acquises de cette manière peuvent être utilisées pour étayer des décisions futures.

 
 
 
 

Plus d’inspiration dans votre mailbox ?

Inscrivez-vous à notre lettre d'information !

 

En cliquant sur « je le veux! » ci-dessus, vous autorisez Telenet Business à stocker et à traiter les informations personnelles soumises ci-dessus afin de vous envoyer chaque mois la newsletter de Telenet Business. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien figurant au bas de chaque mail. Le traitement de vos données personnelles s’effectue conformément à la politique de confidentialité de Telenet.