Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 

Modifier les paramètres DNS via MyCloud

Vous avez commandé un nom de domaine via MyCloud, votre pack d'hébergement web ou votre abonnement Microsoft 365 ? Découvrez ici comment modifier les paramètres DNS.

  • Si vous n'avez pas vos propres serveurs de noms et que votre domaine est enregistré chez Telenet Business, vous pouvez utiliser gratuitement les serveurs de noms de Telenet Hosting & Cloud.
  • Votre nom de domaine est enregistré ailleurs ? Moyennant paiement, vous pouvez toujours utiliser les serveurs de noms de Telenet Hosting & Cloud. Contactez-nous au 0800 66 008 si vous le souhaitez.
  • L'explication ci-dessous est trop technique pour vous ? Contactez-nous via cloudsupport@telenetgroup.be, nous sommes à votre disposition. Vous pouvez également choisir notre service de site web tout-en-un Online Essentials ou notre suite de productivité Microsoft 365. Nous configurerons votre nom de domaine pour vous.

Vous pouvez effectuer les modifications dans le panneau de contrôle MyCloud.

  1. Connectez-vous à l’aide de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe Hosting & Cloud.
  2. Cliquez à gauche sur Noms de domaine et sélectionnez votre nom de domaine.
  3. Cliquez sur Resource records.
 
 

Les différents enregistrements DNS

Ci-dessous, nous allons passer en revue tous les enregistrements DNS. Dans la plupart des cas, vous aurez besoin d'un enregistrement A, d'un enregistrement Cname, d'un enregistrement MX et éventuellement d'un enregistrement TXT.

Enregistrement A

L’enregistrement A (Address) contient la traduction d’un nom d’hôte en adresse IP.

Exemple
  • Domaine : votredomaine.be
  • Adresse IP : 212.3.240.141

 

Le nom d’hôte sera complété en www.votredomaine.be et chaque visiteur sera renvoyé via cette URL vers le serveur web avec l’adresse IP 212.3.240.141.

Comment modifier ?
  • Saisissez le nom d’hôte (associé à votre nom de domaine, il peut s’agir d’une wildcard, p. ex. *.votredomaine.be) ainsi que de l’adresse IP.
  • Cliquez sur « Ajouter ».

Enregistrement CNAME

L’enregistrement CNAME est utilisé pour créer un alias pour un domaine donné (le canonical name). L’alias est complété par le nom de domaine. L’enregistrement Cname renvoie le nom d'hôte vers un autre nom d'hôte. Le nom d'hôte auquel fait référence l'enregistrement Cname est traduit en adresse IP correcte via un enregistrement A.

Exemple
  • Domaine : votredomaine.be
  • Alias : apple
  • Canonical name : www.votredomaine.be

 

L’alias ‘apple’ est complété en apple.votredomaine.be et sert d’alias pour www.votredomaine.be. Toute personne qui surfe sur http://apple.votredomaine.be verra donc le site http://www.votredomaine.be.

Comment modifier ?
  • Saisissez l’alias (associé à votre nom de domaine) et le canonical name (un enregistrement A existant, il ne doit pas renvoyer à votre nom de domaine).
  • Cliquez sur « Ajouter ».

Enregistrement MX

L’enregistrement MX (enregistrement Mail eXchange) est un type de renvoi dans le Domain Name System (DNS), indiquant vers quelle adresse IP le trafic réseau doit être envoyé. L’enregistrement MX contient le nom d’hôte (partie qui vient après le @) du ou des ordinateurs qui traitent le trafic e-mail pour un domaine et un code de priorisation, permettant par exemple de configurer un serveur mail de back-up pour un domaine.


Plus le numéro est petit, plus la priorité est élevée. Les messages e-mail sont envoyés vers l’adresse IP qui a été configurée dans l’enregistrement A pour l’hôte nommé.

Exemple
  • votredomaine.be MX 10 votredomaine.mail.protection.outlook.com.

 

Attention ! Pour mail.votredomaine.be et backupmail.votredomaine.be, un enregistrement A doit exister, indiquant à quelle adresse IP on peut trouver le serveur mail.

Comment modifier ?
  • Saisissez le mail exchanger (un enregistrement A existant, ne doit pas renvoyer à votre nom de domaine) ainsi que la priorité (priorité pour cet enregistrement (de 0 à 65535). Le plus petit numéro indique la priorité la plus élevée).
  • Cliquez sur « Ajouter ».

Attention ! Pour mail.votredomaine.be et backupmail.votredomaine.be, un enregistrement A doit exister, indiquant à quelle adresse IP on peut trouver le serveur mail.

 

Exemple d'enregistrement A Exemple d'enregistrement MX

Domaine : votredomaine.be
Nom d’hôte : mail.votredomaine.be
Adresse IP : 212.123.14.2 (ce devra être l’adresse IP de votre
serveur mail)


Votre serveur mail porte désormais le nom de mail.votredomaine.be,
qui peut être utilisé dans l’enregistrement MX.

Domaine : votredomaine.be
Mail exchanger : mail.votredomaine.be.
Priorité : 10

 

Tous les mails qui sont envoyés à nom@votredomaine.be
sont transférés vers le serveur mail mail.votredomaine.be
avec l’adresse IP 212.123.14.2.




Enregistrement TXT/Enregistrement SPF

Les enregistrements TXT text- sont généralement utilisés à des fins d’information. Ils peuvent contenir toutes sortes d’informations sur un nom de domaine en particulier, p. ex. le nom du fournisseur d’hébergement, les coordonnées, etc. Les enregistrements TXT sont généralement utilisés pour conserver des enregistrements SPF (Sender Policy Framework). Les enregistrements SPF contiennent des informations qui empêchent des tiers d’envoyer des spams en votre nom.

 

Ce sont les applications (telles que Microsoft 365) qui vous indiqueront l'enregistrement SPF à définir.

Exemples
  • v=spf1 include:spf.protection.outlook.com -all (SPF)
  • votredomaine.be TXT “MS=ms54648955” (TXT)
Comment modifier ?
  • Saisissez le nom d’hôte (votre nom de domaine) et le TXT (généralement un enregistrement SPF).
  • Cliquez sur « Ajouter ».

Enregistrement AAAA

Un enregistrement AAAA contient la traduction d’un nom d’hôte en une adresse IPv6.

Exemple
  • Domaine : votredomaine.be
  • Adresse IPv6 : 2001:0DB8:AC10:FE01::

 

Le nom d’hôte sera complété en www.votredomaine.be et chaque visiteur sera renvoyé via cette URL vers le serveur web avec l’adresse IPv6 2001:0DB8:AC10:FE01::.

Comment modifier ?
  • Saisissez le nom d’hôte (associé à votre nom de domaine, il peut s’agir d’une wildcard, p. ex. *.votredomaine.be) ainsi que de l’adresse IPv6.
  • Cliquez sur « Ajouter ».

Enregistrement SRV

L’enregistrement SRV (ou Service Record) est un enregistrement générique qui définit quel service fournit un hôte spécifique. Il offre un contrôle sur la priorisation et l’utilisation. La théorie derrière le SRV est la suivante : l’enregistrement SRV permet de retrouver, via une demande DNS, quel serveur (nom d’hôte) fournit un service particulier (service Web, HTTP) pour un domaine spécifique (example.com). Ce nom d’hôte peut se trouver dans ou en dehors du domaine.

 

  • Owner : l’enregistrement se compose du service, du protocole et du domaine. Ainsi, _http._tcp.example.com signifie "trafic http via le protocole TCP dans le domaine example.com".
  • Priority : priorité pour cet enregistrement (de 0 à 65535). Le plus petit chiffre indique la priorité la plus élevée.
  • Weight : si vous utilisez plusieurs services avec la même priorité, vous pouvez indiquer une pondération (weight) supplémentaire (de 0 à 65535). Le nombre le plus élevé garantit que cet enregistrement est le plus délivré. 0 indique qu'aucun poids ne doit être utilisé.
  • Port : numéro de port attribué au service.
  • Target : nom d’hôte qui livre le service. Le nom d’hôte ne doit pas être dans le même domaine, mais doit être un Fully Qualified Domain Name (FQDN).
Exemple
  • _http._tcp.example.com 1 1 80 www.exemple.net"

 

Une application peut p. ex. demander au serveur DNS de example.com s’il sait qui prend en charge le trafic HTTP via TCP sur example.com. Le serveur DNS répondra que www.exemple.net offre un tel service sur le port 80. Cette application sait donc qu’elle peut se rendre sur www.exemple.net pour le trafic HTTP via le protocole TCP.

Comment modifier ?
  • Complétez les données suivantes : Owner – Priority – Weight – Port - Target
  • Cliquez sur « Ajouter ».

Enregistrement CAA

L’enregistrement CAA (Certificate Authority Authorization) permet de mieux contrôler l'émission de certificats pour un domaine. Le propriétaire d'un domaine peut s'en charger lui-même sans l’intervention de l'autorité de certification et déterminer quelles autorités de certification peuvent émettre des certificats pour ses domaines.

Exemple
  • 0 issue "comodoca.com".
Comment modifier ?
  • ???
 

Bon à savoir

Le nom de domaine est parqué

Lorsque votre domaine est parqué, cela signifie qu'il n'est pas actif. Par exemple, vous pouvez déjà enregistrer votre nom de domaine, mais ne pas l'activer directement si vous voulez empêcher des tiers d'enregistrer le nom de votre entreprise ou si vous êtes en train de créer votre site web.

 

Vous pouvez toujours (ré)activer votre domaine via le panneau de contrôle MyCloud. Vous pouvez ensuite configurer le DNS comme vous voulez. Voici comment activer votre nom de domaine :

1.       Surfez sur le panneau de contrôle MyCloud.

2.       Connectez-vous à l’aide de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe Hosting & Cloud.

3.       Cliquez à gauche sur Noms de domaine et sélectionnez votre nom de domaine.

4.       Choisissez l’onglet Informations.

5.       Cliquez sur Supprimer le parcage.

Comment consulter un aperçu du site web (sans modifier le DNS)

Vous pouvez visualiser votre site web avant de le mettre en ligne sans modifier les paramètres DNS. Vous avez deux possibilités.

 

Option 1 : Via notre serveur Shared Hosting

  1. Rendez-vous sur le panneau de contrôle MyCloud
  2. Connectez-vous à l’aide de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe Hosting & Cloud.
  3. Choisissez à gauche Shared hosting et sélectionnez le nom de votre pack d’hébergement.
  4. En fonction du type de pack, vous retrouverez le lien direct sous :
    1. Adresses sous la forme de domaine.be.nom_du_serveurhebergement.hostbasket.com
    2. Le bouton Hostheaders sous la forme de domaine.be.access.cloud.telenet.be ou similaire.

Option 2 : Modifier le hostfile : un hostfile peut être utilisé pour faire reconnaître par votre ordinateur local les paramètres DNS qui n’ont pas été définis sur les serveurs DNS. Telenet déconseille cette procédure aux utilisateurs inexpérimentés.

  1. Le hostfile se trouve aux emplacements suivants :
    1. Windows : %SystemRoot%/system32/drivers/etc
    2. Mac OS X, iPhoneOS : /private/etc/hosts
    3. Linux, BSD, etc : /etc/hosts[3]
  2. Ouvrez le hostfile avec un éditeur de texte (Bloc-notes, TextEdit, ...). N'utilisez pas un traitement de texte comme Microsoft Word.
  3. Par précaution, faites une copie du document. Ainsi, vous pourrez toujours replacer l’original.
  4. En bas du hostfile, ajoutez une ligne avec l’adresse IP de votre serveur et votre nom de domaine.
  5. Enregistrez ce document. Désormais, lorsque vous surferez vers votre adresse de domaine, votre navigateur renverra toujours vers l'adresse IP que vous venez d'entrer.
  6. Remarque : Si vous avez modifié les enregistrements du serveur de noms pour rendre le site web public, vous devez modifier à nouveau le hostfile en supprimant la ligne que vous avez ajoutée.

Verrouillage d'un nom de domaine

Vous pouvez verrouiller votre nom de domaine pour le protéger contre un transfer ou un trade non souhaité.

  1. Surfez sur le panneau de contrôle MyCloud.
  2. Connectez-vous à l’aide de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe Hosting & Cloud.
  3. Cliquez à gauche sur Noms de domaine.
  4. Sélectionnez votre nom de domaine.
  5. Cliquez sur l’onglet Informations.
  6. Cliquez sur Verrouiller le nom de domaine.

 

Après avoir verrouillé un domaine, vous recevez un e-mail vous demandant de confirmer le verrouillage. Vous pourrez toujours déverrouiller le nom de domaine ultérieurement.

Modifier les coordonnées

Vous pouvez modifier gratuitement les coordonnées via le panneau de contrôle MyCloud.

  1. Connectez-vous à l’aide de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe Hosting & Cloud.
  2. Cliquez dans la navigation à gauche sur Noms de domaine.
  3. Cliquez sur le nom de domaine dont vous voulez modifier les données.
  4. Cliquez sur l’onglet Contacts.Vous pouvez désormais modifier les coordonnées de votre nom de domaine.

 

Ou envoyez-nous un mail pour que nous puissions effectuer les modifications pour vous.

Attention ! La modification des coordonnées n’est pas la même chose que la modification du nom ou de l’organisation du propriétaire du nom de domaine. La seconde est toujours payante. Pour ce faire, vous devez lancer un trade du nom de domaine.

Configurer l’e-mail forwarding

L’e-mail forwarding est la redirection des e-mails de votre nom de domaine. Ce service est compris avec votre nom de domaine Telenet Business. Si vous souhaitez utiliser une adresse e-mail existante chez un autre fournisseur, vous devez renvoyer votre adresse e-mail Telenet vers celle-ci. Par exemple, vous voulez que jan@votredomaine.be soit redirigé vers jan.devries@gmail.com.

 

Comment paramétrer ?

  1. Surfez sur le panneau de contrôle MyCloud.
  2. Connectez-vous à l’aide de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe Hosting & Cloud.
  3. Cliquez à gauche sur Noms de domaine.
  4. Sélectionnez le nom de domaine dont vous voulez modifier l'e-mail forward.
  5. Cliquez sur Forwarding. Ici, vous pouvez configurer le mail forwarding.
  6. Cliquez sur Enregistrer pour confirmer les paramètres.

 

Tenez compte du fait que lorsque vous apportez des modifications aux enregistrements DNS, ceux-ci doivent d’abord être traités par notre système interne. Cela peut durer de quelques minutes à quelques heures (lors du changement de serveur DNS). Cela dépend également de l’extension de votre nom de domaine (.be, .com, .org, .eu, ...) ).

E-mail forwarding en combinaison avec des boîtes e-mail

Vous ne pouvez pas configurer d’e-mail forwarding sur votre nom de domaine sur lequel vous utilisez simultanément des boîtes e-mail de votre pack d’hébergement. Vous pouvez cependant transférer une boîte e-mail créée sur votre pack d’hébergement partagé vers une boîte e-mail existante :

 

  1. Surfez sur le panneau de contrôle MyCloud
  2. Connectez-vous à l’aide de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe Hosting & Cloud.
  3. Cliquez à gauche sur Shared Hosting.
  4. Cliquez sur le nom du pack dans lequel se trouve votre boîte e-mail.
  5. Cherchez la boîte e-mail.
  6. Cliquez sur la boîte e-mail pour laquelle vous souhaitez créer un forward.
  7. Vous voyez les détails de la boîte e-mail, dont l’option Forward.
  8. Saisissez ici l’adresse mail à laquelle vous souhaitez rediriger les mails, puis cliquez sur Modifier.

 

Attention ! Si vous activez cette option, vous ne pourrez plus récupérer de mails via votre programme de messagerie pour cette adresse mail. La boîte e-mail sera toujours vide, à moins que vous ne cliquiez sur l’option Conserver une copie locale.

Ajouter sous-domaine

Dans la plupart des cas, vous n'avez pas besoin d'un sous-domaine. Le sous-domaine est une une variante à votre nom de domaine principal. Il s’agit d’une solution facile si vous avez plusieurs applications internet ou sites web, comme un webshop ou un système de clientèle. Vous pouvez alors créer un sous-domaine : shop.votrenomdedomaine.be ou my.votrenomdedomaine.be, chacun renvoyant vers un endroit différent sur internet.

 

Dans le panneau de contrôle MyCloud, vous pouvez créer un nombre illimité de sous-domaines via les paramètres du nom de serveur de votre domaine. Accédez à l’onglet Resource records et choisissez Sous-domaines (voir photo).

 

Intéressant pour vous

Il n'y a actuellement aucune recommandation personnelle pour vous.
Il n'y a actuellement aucune recommandation personnelle pour vous.

Contactez-nous !

Vous souhaitez de l'aide ou plus d'explications ?