Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

Klinger travaille autrement… En mode plus digital, mais toujours humainement

« Notre recette en cette période ? Se mettre d’accord, communiquer clairement et donner confiance »

Imaginez-vous : Manuel Sannen était à la tête de Klinger Belgium depuis à peine 3 mois quand la crise du coronavirus a éclaté. « Je venais tout juste de faire la connaissance de tous les collègues. Nous nous en sommes sortis en nous faisant mutuellement confiance. » Une confiance qui s’est avérée cruciale sur la voie d’un « autre travail ».

 

 

 

 

L’entreprise Klinger est spécialisée dans les raccords, le contrôle des liquides, les installations à vapeur et les solutions de filtration pour toutes sortes d’applications dans l’industrie manufacturière.

 

Le Covid-19 fut un coup de tonnerre dans un ciel sans nuages pour l’entreprise, explique Manuel Sannen, le nouveau General Manager. « J’étais en pleine découverte de l’entreprise et je venais de rencontrer tout le monde quand on a annoncé le confinement. J’ai dû renvoyer presque tous les travailleurs chez eux du jour au lendemain. Or, le télétravail n’existait pas dans l’entreprise. »

« L’alternance entre le télétravail et le travail au bureau s’est avérée être une solution en or. »

Manuel Sannen- General Manager Klinger

 
 

Donner confiance et responsabiliser

La transition s’est faite étonnamment facilement. L’organisation et les travailleurs se sont montrés très flexibles. Manuel Sannen explique ce succès par trois éléments cruciaux dans la collaboration à distance : il faut se mettre d’accord, communiquer clairement et donner confiance.

 

« Il est indispensable de se mettre d’accord sur les méthodes de travail. Nous avons par exemple convenu d’aborder chaque jour brièvement les tâches à effectuer », explique Manuel Sannen « Il faut faire part des attentes, en insistant sur la responsabilité à assumer par chacun. »

 

« Je crois qu’on peut ensuite lâcher la bride et compter sur le sens des responsabilités des gens. Et j’avais vu juste : tout s’est bien passé et tout tourne toujours comme sur des roulettes aujourd’hui. Je constate, en outre, que nos collaborateurs sont ravis de pouvoir travailler autrement désormais. »

 

Pour faciliter les opérations, Manuel Sannen a fait en sorte que lui et une partie de l’équipe soient joignables et visibles. « Le téléphone et les e-mails sont d’excellents moyens de communication, mais rien ne vaut les contacts humains. Je n’ai pas télétravaillé un seul jour depuis le confinement, histoire d’être disponible sur place et d’assurer la continuité. »

Un nouveau bâtiment plus grand

Juste avant la crise du Covid-19, Klinger avait décidé d’emménager dans un nouveau bâtiment. L’entreprise en a trouvé un plus spacieux à Vilvorde, dans un cadre verdoyant bien desservi. Ces nouveaux locaux sont tombés à point nommé.

 

« Klinger est une entreprise technique qui dispose de bureaux, d’un atelier et d’un entrepôt », précise Manuel Sannen. « Impossible de tout gérer en télétravail. Nos équipes veulent et doivent pouvoir collaborer sur place. Si un magasinier a une question, par exemple, il fait appel à un collègue et ils trouvent rapidement une solution ensemble. »

 

Le nouvel espace, plus grand, est une bénédiction pour l’entreprise. L’entrepôt et l’atelier peuvent tourner à plein régime malgré les règles de distanciation en vigueur.

« Travailler autrement » : un nouvel équilibre

Six mois après le début de la crise du coronavirus, Klinger a trouvé un équilibre dans sa nouvelle façon de travailler. Les quelque 50 collaborateurs aiment le nouveau bureau. Ceux qui en ont la possibilité travaillent à domicile deux jours par semaine. Les collègues de l’atelier et de l’entrepôt viennent tous les jours à Vilvorde.

 

« L’association du travail en présentiel et à distance est une solution en or pour Klinger », affirme Manuel Sannen. « Nos collaborateurs sont ravis de pouvoir télétravailler, mais ils aiment aussi venir au bureau. Klinger a beau être une multinationale, la famille autrichienne qui la dirige accorde énormément d’importance au bien-être et à l’esprit de famille. Le CEO prend régulièrement des nouvelles de notre équipe. Ici, les travailleurs ne sont pas des numéros : nous nous soucions de leur santé et de leur bien-être. Ce n’est pas courant dans les multinationales. »

« Nous aimons combiner et concilier le travail digital et le contact humain. »

Manuel Sannen- Klinger

 
 

Une collaboration digitale, mais humaine

Au début de la crise du coronavirus, les commerciaux de Klinger travaillaient tout le temps à distance : ils utilisaient les e-mails, le téléphone et les outils de réunion en ligne. Mais ils ont repris les visites en clientèle dès qu’elles ont à nouveau été autorisées. Ils combinent donc la collaboration digitale et leur approche humaine habituelle.

 

« Nos commerciaux aiment se rendre sur place, c’est un fait. Mais en plus de cela, nos produits ne sont pas faciles à vendre à distance », souligne Manuel Sannen. « Nos collaborateurs se rendent généralement sur place pour examiner les points perfectibles d’un environnement de production et identifier les problèmes auxquels nous pouvons apporter une solution. C’est difficile quand on est devant un écran. »

 

« Notre objectif consiste à sécuriser l’industrie manufacturière. Nous nous y attelons constamment, même en période de coronavirus. Nos clients n’ont pratiquement pas ressenti les effets du confinement. Nous sommes constamment restés joignables, même pendant notre déménagement. Nous le devons d’ailleurs en partie à Telenet Business. Notre connexion internet était opérationnelle après trois jours. »

 

Travailler autrement. Maintenant et à l'avenir. Telenet Business vous aide sur votre parcours. Découvrez ici.

 
 

logo de verderkijkers

 

À propos de Klinger

Klinger Belgium est la branche belge de la multinationale autrichienne Klinger. L’entreprise est spécialisée dans les raccords de haute technologie, le contrôle des fluides, la filtration et les solutions à vapeur pour les liquides et les gaz. Elle les installe dans des milliers d’entreprises belges, dont de grands noms des secteurs chimique, pharmaceutique, textile et alimentaire. L’entreprise conçoit des solutions sur mesure à haute valeur ajoutée technique. Ses collaborateurs relèvent des défis complexes en misant sur un service flexible basé sur une réflexion conjointe avec le client.

 

www.klinger.be

de verderkijkers logo