Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

Mesurer, c’est savoir avec IoT

L’IoT a de l’avenir : « notre imagination est la seule limite »

Des machines qui communiquent entre elles par le biais d’internet, sans intervention humaine. Cela semble tout droit sorti d’un film de science-fiction. Mais grâce à l’Internet des objets (IoT), ce mythe est à présent devenu réalité. Si, jusqu’il y a peu, l’IoT était encore une réalité lointaine pour de nombreuses entreprises, les entrepreneurs en voient aujourd’hui plus que jamais la valeur ajoutée. Cela n’a pas échappé à Telenet Business, qui suit de près les évolutions dans le domaine. « L’incertitude initiale laisse place à un optimisme prudent », commente Sam Schellekens, Senior Business Development Manager au sein de la société de télécommunications.

Voici un peu plus d’un an, Telenet Business a pris le train de l’IoT en marche, proposant une offre globale pour les entreprises, sous la marque ‘Telenet Tinx’. Grâce à une connectivité propre à bande étroite (NB-IoT et, plus tard, LTE-M), l’entreprise garantit en outre la sécurité et l’accessibilité du réseau. La Belgique ne figure pourtant pas (encore) dans le peloton de tête par rapport à ses voisins. « L’IoT a démarré lentement chez nous. Il représentait un investissement majeur pour les entreprises. Mais, maintenant que les capteurs IoT deviennent abordables, la technologie est désormais accessible à tous. Si l’IoT était autrefois réservé aux ‘grandes entreprises’, la tendance s’est désormais inversée : de petites organisations décèlent plus rapidement sa valeur ajoutée.

À terme, toutes les machines deviendront intelligentes. Notre imagination est la seule limite

Sam Schellekens- Telenet Business

 
 

Un investissement judicieux

« Mesurer, c’est savoir », et c’est exactement ce que font les capteurs IoT. Nous en trouvons une application future concrète dans la climatisation des salles de serveurs de centres de données physiques. « Auparavant, ce contrôle n’était réalisé qu’une fois par an, essentiellement de manière statique », explique Steven Van Lier, Data & Network Center Manager chez Telenet. « Grâce à l’IoT, nous adopterons à l’avenir une approche proactive. En mesurant les vibrations, nous pourrons anticiper la survenance d’un problème au niveau du système de ventilation et intervenir. Nous éviterons ainsi des frais supplémentaires liés à la réparation des dommages occasionnés.

Du distributeur automatique de smoothies à la machine à couper le pain intelligente

Telenet Tinx a entre-temps déjà travaillé sur quelques projets passionnants : une sonde de température permet à la machine à smoothies d’Alberts de fournir des boissons toujours parfaitement froides, Telenet Business a réduit ses propres pertes de coupe grâce à un capteur d’inclinaison sur des bobines de câbles industrielles, la ville de Hasselt s’est associée à la haute école UCLL pour cartographier les zones polluées à l’aide de capteurs intelligents dans les inhalateurs pour l’asthme et les supermarchés ne manqueront plus jamais de pain frais grâce à des trancheuses intelligentes. Mais ce n’est pas tout : « À terme, toutes les machines deviendront intelligentes. Notre imagination est la seule limite », reconnaît Sam Schellekens.

Le revers de la médaille

Cependant, tout ce qui brille n’est pas or. Et si les systèmes développaient des modèles dépassant l’intelligence humaine ? « Il est très peu probable que des scénarios catastrophes se produisent », déclare Sam Schellekens, « mais nous ne pouvons pas ignorer le fait que les machines deviennent de plus en plus efficaces. Cela soulève évidemment des questions, et même des dilemmes moraux. Il suffit de penser aux voitures autonomes. Nous devons y réfléchir dès maintenant et procéder aux ajustements nécessaires. Mais le changement est inévitable. Il s’agit d’innover constamment pour s’y adapter. »

 

Cela crée également, selon Steven Van Lier, des défis et des opportunités : « Nous passons d’une économie de production à une économie intelligente, dans laquelle les opérations manuelles deviennent elles aussi plus intelligentes. L’IoT peut prendre en charge des tâches routinières, mais une intervention humaine demeurera indispensable. Les entreprises ont à présent la possibilité et la responsabilité de préparer leurs collaborateurs de manière optimale à cette nouvelle révolution industrielle. La remise en question des processus propres génère souvent des idées novatrices. L’IoT peut y contribuer en libérant du temps pour cette analyse. »

Nous passons d’une économie de production à une économie intelligente, dans laquelle les opérations manuelles deviennent elles aussi plus intelligentes.

Steven Van Lier- Telenet Business

 
 

Tournés ensemble vers l’avenir

Telenet Business croit fermement au pouvoir de la simplification par l’IoT. « Nous développons une plateforme aussi ouverte que possible, afin que chaque appareil puisse s’y connecter. Mais nous ne pouvons y parvenir seuls. Nous comptons sur l’aide de partenaires et la collaboration de nos clients. Pour ce faire, nous avons créé notre propre centre d’innovation. C’est le lieu idéal pour réfléchir ensemble à l’avenir de l’IoT et de la communication ! »

Une connectivité avancée :

Telenet Business propose une solution intégrée unique, dotée de toutes les couches de sécurité nécessaires :

  1. Le réseau IoT se connecte à un site d’antennes mobiles. Grâce à une batterie de secours, le réseau reste disponible encore durant quelques heures en cas de coupure de courant.
  2. Chaque site mobile est connecté au réseau de fibre optique. Une plus grande stabilité et une capacité supérieure sont ainsi assurées.
  3. En cas de défaillance du réseau de fibre optique, le réseau du centre de données prend le relais avec son alimentation électrique garantie, ses générateurs et ses systèmes de refroidissement.

Enfin, la société de télécommunications a développé des connexions globales afin de minimiser l’impact en cas de panne de courant.

 
 

Cet article est rédigé en collaboration avec Agoria.

 
 

Inspiration