Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

Moins de déplacements, un sentiment d’appartenance renforcé et une collaboration plus efficace

Sack Zelfbouw prospère grâce à la collaboration digitale

Visioconférences, apps propres, showroom virtuel… Sack Zelfbouw collabore avec ses partenaires depuis des années déjà par voie digitale. Depuis que la pandémie a paralysé notre pays, la PME croit encore plus au potentiel de son lieu de travail digitalisé.

Sack Zelfbouw n’a pas attendu l’apparition du virus pour déployer des technologies de collaboration digitale. Depuis 2014, l’entreprise spécialisée dans la vente de kits de bricolage avec service travaille avec plusieurs apps qui regroupent la communication, les offres, l’information et le suivi. Depuis trois ans maintenant, la direction organise des visioconférences hebdomadaires pour éviter les déplacements et créer un lien fort entre les travailleurs des différents sites.

 

Ces innovations technologiques n’ont pas entravé le fonctionnement de l’entreprise. En 1999, les fondateurs Mike Sack et Ann De Groote ont commencé à travailler dans leur chambre. Aujourd’hui, ils représentent un acteur majeur dans le monde du bricolage avec un troisième site en construction. Leur force réside dans le fait qu’ils se concentrent uniquement sur les kits de bricolage dans les domaines du chauffage, de la plomberie, des salles de bain, de la ventilation et de l’énergie verte. Ils accordent, par ailleurs, la priorité au service, également par le biais des outils digitaux.

La collaboration est la base de l’entrepreneuriat. Les partenariats à long terme avec les fournisseurs et les clients sont extrêmement enrichissants pour notre entreprise. 

Ann De Groote - CEO Sack

 
 

La pandémie a renforcé la collaboration digitale

« La pandémie a renforcé la collaboration et la communication digitales », affirme la directrice Ann De Groote. « Nous avons fermé pendant une semaine pour envisager différents scénarios. Puis nous avons rouvert avec un plan parfaitement ficelé. »

 

Ce plan repose sur l’optimisation de la collaboration. « La collaboration est la base de l’entrepreneuriat », ajoute Ann De Groote. « Les partenariats à long terme avec les fournisseurs et les clients sont extrêmement enrichissants pour notre entreprise. Le fait que je sois exigeante ne nuit en rien à mes bonnes relations. Que du contraire. Connaître les souhaits de chacun et savoir ce que l’on peut attendre des autres nous permet à tous d’évoluer. »

 

Elle travaille avec les 49 membres du personnel dans le même esprit. Elle est convaincue de la force d’une communication ouverte, d’un feed-back constructif et du partage des joies et des peines. « Nous travaillons dur, mais nous sommes là les uns pour les autres », avance la gérante. « Les collègues s’entraident lorsque l’un d’eux rencontre un problème qui l’empêche de rentrer chez lui, par exemple. Mieux vaut travailler ensemble un peu plus longtemps que d’abandonner un collègue à son sort. »

Un showroom digital toujours ouvert

« Notre directeur commercial a proposé de digitaliser le showroom, car les visites de clients étaient interdites », explique Ann De Groote. « Une semaine plus tard, le showroom virtuel devenait réalité. Nos représentants commerciaux ont alors pu se réunir par visioconférence avec les clients et établir des devis. 80 % de notre personnel a ainsi pu reprendre le travail. Et nos clients ont pu à nouveau choisir la salle de bains de leurs rêves. »

 

L’accessibilité est cruciale pour Sack. L’entreprise veut être là où ses clients ont besoin d’elle. « Le matériel est secondaire par rapport au service », admet Ann De Groote. « Le matériel s’achète n’importe où, mais les clients viennent nous voir surtout pour notre service. Le fait que la digitalisation ait amélioré cette accessibilité est un atout pour l’avenir. »

 

Elle est convaincue que le showroom virtuel demeurera. « Tout comme les gens se renseignent d’abord en ligne sur une nouvelle voiture, ils recherchent aussi des informations sur le web avant d’acheter une salle de bains, un système de chauffage ou de ventilation. Le showroom digital est toujours ouvert : nous leur faisons donc visiter quand cela leur convient. Je pense aussi aux clients qui annulent un rendez-vous parce que leur enfant est malade, par exemple. Nous pouvons désormais leur proposer de se mettre devant l’ordinateur et de découvrir notre showroom de cette manière. »

Des solutions évolutives

Le résultat de cette collaboration digitale ? Une réduction des déplacements. Un sentiment d’appartenance renforcé. Une administration plus efficace en interne et pour les clients. Et surtout : des opportunités de croissance.

 

Grâce aux nouvelles solutions digitales et aux apps qui permettent aux clients et aux chauffeurs de suivre leurs activités, l’avenir s’annonce sous les meilleurs auspices. « Les outils digitaux nous ont permis de dupliquer notre premier site et de réitérer ensuite », s’enthousiasme Ann De Groote. « Nous entendons ainsi jouer un rôle de premier plan dans le bricolage en Flandre à l’avenir. Comme les technologies digitales sont cruciales à cet égard, nous avons choisi des solutions qui évoluent avec nous et qui pourront assumer les 8 à 10 sites prévus d’ici à 5 ans. The sky is the limit. »

 

Aussi intéressé dans la collaboration et  la communication digitales? Nous vous guidons avec plaisir.

 
 

logo sack 

À propos de Sack Zelfbouw

Ann De Groote et Mike Sack achetaient, rénovaient et louaient déjà des maisons alors qu’ils étaient encore aux études. Le couple a remarqué qu’on pouvait faire pas mal de choses soi-même, mais qu’on avait souvent besoin des conseils d’un professionnel.
L’idée de Sack Zelfbouw était née. Ils ont entamé leur carrière en 1999. En 2012, Ann et Mike ont ouvert leur premier grand site, à Temse. Et un autre à Roulers, 4 ans plus tard. En septembre 2020, ils en ont ouvert un troisième. D’ici 5 ans, le couple entend ouvrir 10 showrooms avec entrepôts d’enlèvement en Flandre. L’entreprise connaît une croissance annuelle de 10 à 20 %, pour atteindre 16 millions d’euros cette année.
En 2020, Sack Zelfbouw a été désignée « Best Managed Company 2020 » par Deloitte Private et Econopolis.

sack zelfbouw