Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 
 
 

POURQUOI NOTRE GSM NOUS STRESSE-T-IL ?

Test : comment agissez-vous dans les 3 situations suivantes ?

  • Votre mère vous appelle au boulot : vous lui répondez ou vous lui laissez enregistrer un message vocal ?
  • Vous recevez un message de votre enfant pendant une réunion : vous lui répondez immédiatement ou vous attendez la fin du meeting ?
  • Un e-mail professionnel retentit lors d’un dîner entre amis : vous le lisez tout de suite (voire vous y répondez) ou vous attendez de le faire pendant vos heures de travail ?

Vous réagissez directement dans tous ces cas ? Alors, c’est que vous switchez facilement entre votre vie privée et professionnelle. Mais saviez-vous que cela pouvait représenter une source de stress ? Mariek Vanden Abeele est professeure à l'Université de Tilburg. Elle étudie les implications sociales des médias numériques. Bref, Mariek était la personne à qui poser nos questions !

Le stress du GSM, d'où vient-il ?

Mariek Vanden Abeele: « Nous jouons différents rôles dans nos vies : mère, partenaire, employée, fille, petite amie... Le fait que nous remplissions tous ces rôles ne date pas d’hier. Ce qui est nouveau, c’est qu’ils peuvent tous être activés n’importe où et à tout moment. Dans le passé, il y avait une séparation claire entre vos différents rôles : votre rôle actif était défini en fonction du lieu et de l'heure. Au travail, vous étiez une employée . Pas une mère, car vos enfants n'étaient pas là. Ni une partenaire puisque votre moitié n’y était pas non plus, ni même un enfant, en l’absence de vos parents

Réfléchir constamment sur le rôle à jouer est source de stress.

Aujourd’hui, à cause des médias numériques, les choses sont différentes.Les démarcations qui existaient auparavant en termes de lieu et de temps ont été annulées. Nous avons la possibilité de remplir tous nos rôles à tout moment. Nous pouvons prendre un appel du travail lors d'une fête de famille. Nous pouvons envoyer un message à nos parents alors que nous sommes au lit avec notre moitié. Grâce à votre téléphone portable, vous pouvez donc en permanence basculer entre vos différents rôles.

 

Il s’agit d’une énorme valeur ajoutée dans nos vies, puisque cela nous offre beaucoup plus de flexibilité. Au boulot, je peux demander à ma mère d’aller chercher les enfants à l'école parce que je dois faire des heures supplémentaires. Je peux ensuite envoyer un message à mon fils pour l'informer que sa grand-mère viendra le chercher et qu'il y a des biscuits dans telle armoire. Cela représente donc de nombreux avantages. Nous pouvons réagir plus rapidement et nous adapter plus facilement aux circonstances. »

Mais… quels en sont les aspects négatifs ?

Mariek Vanden Abeele: « Le revers de la médaille de cette autonomie, c’est que nous sommes continuellement tenus de faire des choix quant au rôle à activer ou non. Un exemple : je peux me sentir impliqué dans mon travail et consulter mes e-mails professionnels en soirée. Peut-être que l’un d’entre eux me procurera du stress, je ne serai donc plus une partenaire ou une mère décontractée. Un conflit de rôles se produit donc. Mélanger en permanence ces différents rôles génère du stress. »

C'est à double tranchant : les avantages ne vont pas sans les inconvénients.

Comment évitez-vous ce stress ? Suffit-il simplement d’éloigner son téléphone ?

Mariek Vanden Abeele: « Cette ambivalence est d'un côté très pratique et, de l’autre, source de stress. C'est à double tranchant : vous ne pourrez bénéficier des avantages qu'en incluant certains de ces inconvénients. Éviter le stress inhérent à notre gsm est donc ardu.

 

Certaines personnes peuvent plus facilement distribuer ces rôles et ne le ressentent pas comme un fardeau. Mais ceux qui vivent le stress du gsm doivent fixer des limites et décider à quels moments ils ne désirent pas switcher entre ces rôles.

Toute personne confrontée au stress du gsm doit fixer des limites.

Communiquez à votre entourage que vous souhaitez rester tranquille au travail. Votre mère vous appelle ? Dites-lui clairement que vous ne pouvez pas faire la causette pendant une demi-heure au boulot. À la maison, passez un accord avec vous-même. Par exemple : aucun e-mail professionnel après 18 heures ou aucun écran à la table. Peut-être votre employeur peut-il jouer un rôle là-dedans ? Plusieurs entreprises ont établi une politique en matière d’e-mails après les heures de travail. Il s’agit bien sûr d’une question complexe car certains jours, ces e-mails seront une nuisance alors que d’autres, ils seront les bienvenus en soirée. »

 
 

Plus d'inspiration

  • Comment gerer tous ces ecrans en tant que famille

    La parentalité, ce n'est pas tous les jours facile. Et tous ces écrans dans la maison compliquent parfois les choses.

    plus d’info
  • Tous ensemble sans nos smartphones… grâce à nos smartphones.

    Votre interlocuteur ne parvient pas à lâcher son gsm ? Nous avons la solution !

    plus d’info
  • Pas maintenant mon coeur maman est occupee

    Ignorer votre interlocuteur en donnant priorité à votre téléphone, c’est ce qu’on appelle le "phubbing", contraction de phone et de snubbing ("snober" en anglais).

    plus d’info