Telenet.be
 
 
 

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 
 
 
 

Liberty Global

Il y a quelques mois, Inge est passée de Telenet à Liberty Global, un environnement international où elle travaille avec des entreprises télécoms du monde entier. Elle avait pourtant hésité à franchir le pas : « Ma famille sera toujours ma priorité numéro un. Avec trois jeunes enfants, il n’est pas évident de faire le saut. Finalement je l’ai fait, mais après avoir fixé clairement les conditions. »

Tout planifier

« Je travaille deux jours par semaine au départ de Malines ; les autres jours, je suis généralement à Amsterdam. Mais je tiens absolument à amener mes enfants à l’école quatre fois par semaine et à manger avec eux le soir. » Moyennant un planning rigoureux et des discussions familiales fréquentes, Inge parvient à ‘contrôler ses frontières’. « Et puis il y a aussi quelques moments sacrés. Je travaille le moins possible le week-end, je me libère lors des anniversaires et je fais des vacances un vrai temps passé en famille. »

Une maman comme les autres

Quelle est l’attitude des enfants par rapport à la situation de leur maman ? « Ils sont encore trop jeunes pour comprendre ce que je fais précisément. De plus, il n’est pas important selon moi d'annoncer une telle nouvelle en grande pompe à la famille. Et souvent, la presse en rajoute. Un petit copain a ainsi lu dans le journal que j’allais être une ‘top woman’. Évidemment, il a fallu que je donne quelques explications ! » À l’évidence, Inge reste, quant à elle, les pieds sur terre. « Je ne suis pas différente des autres. Comme les autres mamans, je prépare leur boîte à tartines et j’adore voir leurs visages rayonnants pendant un ‘K3 Show’. Mon plus grand bonheur est d’entendre les pas d’enfants dans l’escalier en rentrant à la maison. Aucune réussite professionnelle ne peut surpasser ça ! »

Oser dire non

Le sport n’est plus au programme, comme le révèle Inge : « Un nouveau job implique une période d'adaptation intensive. Ce furent des mois chargés et le sport est dès lors passé au second plan. Le temps que je prends pour moi s’est aussi réduit. » Dans une période aussi intense, il est d'autant plus important de surveiller son agenda, poursuit Inge. « Heureusement, mon assistante est là pour y veiller. Elle fait tampon et dit non à ma place, ce qui est bien utile. C’est une bénédiction que de travailler avec quelqu’un comme elle. »

Les gens !

« Mon passage chez Liberty Global était pour moi une suite logique. L’entreprise offre un beau mélange entre les étapes que nous avons franchies avec Telenet et l'envergure de Procter & Gamble, mon premier employeur. J’ai l’intention, avec les autres pays, de donner corps à cette entreprise. Car je crois fermement que un et un font quatre. » Pour Inge, la collaboration avec les gens est essentielle, dans chaque fonction : « Je m’entoure à chaque fois de gens qui sont des cracks dans leur domaine. Des gens même plus forts que moi, de préférence, ce qui me permet d'élargir mes connaissances. Mon rôle consiste alors avant tout à placer des balises et à mettre de l’huile dans les rouages entre toutes ces personnes », conclut Inge.