Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

Nos experts parlent de la 5G

« La 5G est synonyme de rapidité, de capacité et de faible latence »

Nous attendons tous la 5G avec impatience. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Que nous permettra-t-elle de faire à court terme et quels résultats Telenet Business obtient-il déjà aujourd’hui avec la nouvelle norme de réseau ? Deux spécialistes Telenet Business de la 5G, l’internet mobile ultrarapide, maîtrisent parfaitement le sujet, sur lequel Telenet se penche déjà aujourd’hui.

 
 

Bart Acke est director access & capacity chez Telenet. Dans le cadre de sa fonction d’ingénieur, il est responsable des nouveaux développements du réseau mobile et fixe. Bart Lecomte est, quant à lui, director B2B portfolio strategy chez Telenet. Il perçoit les évolutions du marché, connaît les besoins des clients et adapte les projets de Telenet Business aux développements à long terme.

Qu’est-ce que la 5G ?

Bart Acke : « Le terme 5G suggère qu’il s’agit d’une mise à niveau du réseau 4G actuel, mais c’est en fait bien plus que cela. La 5G nous propulse dans une nouvelle dimension et offre bien plus de possibilités que la 4G. Elle est plus rapide et sa capacité est plus importante, ce qui permet à davantage d’humains et de machines d’être connectés en même temps. Le 'network slicing' est sa principale valeur ajoutée par rapport à la 4G. Cette technologie permet de créer plusieurs réseaux mobiles virtuels sur une seule et même fréquence pour différentes applications. Les voitures autonomes disposeront, par exemple, de leur propre réseau virtuel assorti d’une garantie de capacité. Il en ira de même pour les opérations et les interventions urgentes sur le terrain, pour les processus industriels complexes tels que le trafic de conteneurs dans les ports, etc. Les paramètres seront personnalisés selon chaque réseau. »

La 5G nous propulse dans une nouvelle dimension et offre bien plus de possibilités que la 4G. Elle est ultrarapide et sa capacité est bien plus importante, ce qui permet à davantage d’humains et de machines d’être connectés en même temps.

 

- Bart Acke, director access & capacity chez Telenet

 
 

La 5G : rapide à quel point ?

Bart Acke : « La 5G est un internet mobile ultrarapide, comme en témoigne le test de rapidité récemment effectué par nos soins avec l’équipement de notre partenaire ZTE. La vitesse de téléchargement était de 1,2 Gbps (gigabits par seconde). Si nous combinions la 5G et la 4G, elle grimpait à 1,8 Gbps, soit trois fois plus que la vitesse maximale de 600 à 700 Mbps que nous offre aujourd’hui la 4G. Et cela augmentera encore à l’avenir. »

 

Bart Lecomte : « Ces vitesses ne sont, en soi, pas la principale avancée de la 5G. La 4G est déjà très rapide. La faible latence constitue, en revanche, un grand pas en avant. Avec la 5G, le délai n’est que de quelques millisecondes. Résultat : les processus sont monitorés en temps réel et sans heurt. En cas de dysfonctionnement, une machine peut être arrêtée directement, avant même de causer des dégâts. Une voiture autonome avertit immédiatement les véhicules qui la suivent lorsqu’elle freine, tandis qu’un pilote de drone suit le vol en haute définition… »

L’Internet of Things va-t-il réellement percer grâce à la 5G ?

Bart Lecomte : « Grâce à la “massive machine communication” soutenue par la 5G, le nombre d’appareils qu’il est possible de connecter est presque infini. Une foule de nouvelles possibilités à la clé. Nous n’envisageons certainement pas encore la plupart des applications Internet of Things de la 5G, mais de nouvelles possibilités se dessinent déjà clairement. Imaginons que tous les conteneurs d’un port puissent être suivis via la 5G. Imaginons que des centaines, voire des milliers de capteurs sans fil puissent communiquer entre eux et avec un ordinateur de gestion central en temps réel dans une usine, que le trafic d’une ville intelligente soit mieux géré, que nous adoptions les compteurs intelligents pour l’eau et l’électricité, etc. Certains cas concrets nous laissent déjà entrevoir les possibilités d’aujourd’hui. »

Comment Telenet travaille-t-il aujourd’hui au développement de la 5G ?

Bart Acke : « Nous avons déjà déployé la 5G dans notre Innovation Lab et nous testons actuellement des équipements 5G afin de connaître les meilleurs appareils de nos partenaires avant de commencer à déployer le réseau. Telenet est aujourd’hui en pleine phase d’expérimentation. Dans le même temps, nous travaillons à la validation technique et nous nous préparons à la vente aux enchères des licences de réseau. Enfin, nous cartographions les premiers mâts auxquels nous grefferons la technologie 5G. »

Comment les entreprises se préparent-elles à la 5G ?

Bart Lecomte : « Les grandes entreprises commencent à envisager les possibilités concrètes de la 5G. Mais bon nombre d’entre elles attendent que la technologie se concrétise en Belgique. »
Bart Acke : « En attendant, elles investissent dans des applications 4G qui deviendront plus tard des applications 5G. Citons notamment le suivi des véhicules et des actifs, des flux logistiques… Avec la 5G, ce suivi sera possible à plus grande échelle et coûtera moins cher. »

 

Bart Acke : « La réalité augmentée connaîtra un essor considérable. Si elle n’est possible aujourd’hui que via WIFI et internet fixe en raison du besoin important de bande passante, la 5G concrétisera la RA en déplacement, dans la rue et dans toutes les entreprises. Les techniciens porteront sans aucun doute des lunettes intelligentes pour travailler sur des machines, les analyser et les entretenir. Les témoins lumineux et les indications sur les lunettes leur montreront la marche à suivre. »
Bart Lecomte : « Je pense aussi aux possibilités du commerce du détail, qui permettra aux clients d’essayer virtuellement des pantalons et d’autres vêtements. Autres possibilités pour les consommateurs : visualiser à quoi ressemblera leur nouvelle cuisine dans leur maison, vérifier que le fauteuil de leur rêve trouvera parfaitement sa place dans leur salon… Ou visiter un musée sur les dinosaures ou un parc d’attractions où vos enfants et vous pourrez vous balader entre les créatures géantes... »

Quand aura lieu le déploiement de la 5G ?

Bart Lecomte : « La 5G n’est pas encore pour demain. La vente aux enchères des fréquences doit encore avoir lieu. Il appartiendra au prochain gouvernement fédéral de poursuivre le travail législatif à ce sujet afin de permettre l’attribution des fréquences. »

 

Bart Acke : « Il n’existe encore que peu d’appareils 5G. Ils ne seront lancés qu’après la publication de la version finale des spécifications de la 5G, courant 2020. Qui plus est, la 5G nécessite d’équiper davantage chaque pylône. À cet égard, nous élaborons un plan pluriannuel qui prévoit la réalisation des installations entre 2020 et 2025. »

 
 

Inspiration

  • Mobly

    Une telle voiture intelligente ne relève plus de la science-fiction. Mobly déploie une plate-forme impressionnante

    plus d’info