Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

Entretien avec Micha Berger et Mark Van Tiggel

« Le télétravail requiert une nouvelle approche de la sécurité »

Le coronavirus oblige les entreprises à déployer rapidement le télétravail. Cette transition pose de nombreux défis, notamment en matière de cybersécurité. Dans ce cadre, Telenet Business soutient ses clients professionnels en se fondant également sur ses propres expériences.

 

 

 

Le coronavirus a radicalement changé notre façon de travailler. Parmi les Belges qui ont continué à travailler pendant le confinement, plus de 6 sur 10 se sont soudainement vus contraints de le faire chez eux. 4 collaborateurs sur 10 n’avaient jamais fait de télétravail avant la crise du coronavirus.

 

Cette transition du lieu de travail habituel au bureau à domicile est un grand bouleversement. Telenet, qui emploie des milliers de personnes, en a également fait l’expérience. Mark Van Tiggel, Director Security, et Micha Berger, Chief Technology Officer, expliquent comment ils appréhendent cette nouvelle manière de travailler.

 

Mark Van Tiggel : « La crise du coronavirus a fait office de big bang pour de nombreuses entreprises. Les collaborateurs ont soudainement été obligés de travailler chez eux. Une nouveauté pour de nombreuses entreprises. Telenet a vécu les choses différemment, car une large frange de notre personnel, y compris nos consultants, travaillait déjà régulièrement à distance. Sans compter qu’une partie de notre effectif travaille en Inde. Notre infrastructure était déjà largement orientée vers le télétravail. »

«Penser qu’il ne peut rien nous arriver si la porte est fermée n’a aucun sens. Une vision globale de la sécurité est essentielle. »

Mark Van Tiggel, Director Security

 
 

« Le passage forcé au travail à domicile à temps plein ? Une situation inédite. La transition de 300 à 500 personnes actives simultanément à domicile à près de 4.000 télétravailleurs à temps plein nous a confrontés à des défis de taille. Notre manière de travailler a radicalement changé : si nous travaillions autrefois seuls chez nous, parfaitement concentrés, nous enchaînons aujourd’hui souvent les visioconférences. »

Ce revirement crée-t-il de nouveaux besoins ?

Micha Berger : « Absolument. Les collaborateurs ne disposent pas tous d’un espace de travail à domicile, d’une chaise ergonomique, d’installations audio et vidéo et d’un débit internet suffisant. Mais le télétravail comporte aussi de nombreux aspects de sécurité. Vous devez soudainement transformer toutes les habitations de vos collaborateurs en un environnement protégé comparable à celui du bureau. Nous avions déjà une politique sur le travail à domicile, mais elle devait être adaptée à la nouvelle situation. »

 

Mark Van Tiggel : « En tant qu’employeur, vous perdez une partie du contrôle avec le télétravail. Si les travailleurs à domicile utilisent des applications que les entreprises hébergent elles-mêmes dans leur centre de données et font exclusivement usage des appareils de l’employeur, les risques sont minimes. Dans la pratique, les choses se passent souvent autrement : les collaborateurs utilisent également leurs propres appareils (une tablette ou un smartphone) pour travailler. Tout le monde travaille en outre désormais dans le cloud et s’expose, dès lors, aux risques afférents. »

Ces risques sont-ils plus élevés ? Y a-t-il, par exemple, plus de cyberattaques que par le passé ?

Micha Berger : « Oui, bien sûr. Pendant le confinement, tout le monde avait plus de temps libre. Les pirates informatiques ont cherché de nouvelles opportunités. Qui plus est, les appareils des travailleurs sont des cibles plus accessibles que ceux des entreprises. Les attaques de phishing, en particulier, ont connu une forte croissance depuis l’épidémie de coronavirus. Les pirates profitent de la vulnérabilité des télétravailleurs isolés qui ne peuvent plus simplement demander conseil au collègue d’à côté. Nous formons donc nos travailleurs à l’identification des e-mails suspects. »

Vous faites ainsi de la sécurité un réflexe. Est-ce ce par quoi vous entendez « security by design », un terme de plus en plus courant ?

Micha Berger : « “Security by design” signifie que vous ne considérez plus la sécurité comme une couche au-dessus de la technologie, mais comme une composante nécessaire des systèmes et des processus que vous construisez en tant qu’entreprise. Par le passé, un acteur technologique comme Telenet fonctionnait de la manière suivante : nous développions d’abord une plateforme, la faisions tester par des experts en sécurité et procédions ensuite aux ajustements nécessaires. L’équipe de sécurité est aujourd’hui impliquée dans chaque phase de la conception. En collaboration avec les développeurs, nos experts en sécurité évaluent les risques éventuels à chaque étape de la conception. »

«Les pirates profitent de la vulnérabilité des télétravailleurs isolés »

Micha Berger, Chief Technology Officer

 
 

Quels sont les éléments indispensables à un bon plan de sécurité ?

Mark Van Tiggel : « Un pare-feu moderne et un logiciel de sécurité efficace restent des éléments importants dans toute stratégie de défense. Aucun outil ni aucune solution ne garantit malheureusement à lui seul une sécurité totale. Il est notamment difficile de stopper les attaques ciblées. Penser qu’il ne peut rien nous arriver si la porte est fermée n’a aucun sens. Une vision globale de la sécurité est essentielle. »

 

« En tant qu’entreprise, vous devez vous préparer à être vous-même un jour victime d’une cyberattaque. Comment réagir ? Quels sont les processus susceptibles de limiter l’impact d’une attaque ? Avez-vous échafaudé un plan d’action ? A-t-il été testé et est-il réalisable ? Qui prend le contrôle et quand ? Et comment apprendre à vos collaborateurs à faire face aux dangers ? Avoir la réponse à toutes ces questions permet à une entreprise de mieux résister aux cyberattaques. »

Comment Telenet Business aide-t-elle ses clients dans le cadre de cette approche globale de la sécurité ?

Micha Berger : « Nous proposons aux entreprises divers outils et solutions techniques pour empêcher les intrus d’entrer. Nos experts chevronnés en matière de cybersécurité aident les organisations à faire le bon choix. Ils s’occupent également de l’implémentation. Pour les clients qui le souhaitent, nous prenons en charge la gestion complète de la sécurité. Résultat : la garantie d’un suivi approprié et d’une expertise adéquate en cas d’incident. »

 

« Outre cette composante technologique, nous mettons fortement l’accent sur l’aspect humain. Nous aidons les entreprises à établir un plan d’action et les informons des menaces actuelles. Enfin, nous misons fortement sur la sensibilisation. Nous proposons des formations qui sensibilisent les collaborateurs aux dangers du télétravail. Nous sommes heureux de partager notre expertise interne avec nos clients. »

 
 

Inspiration