Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

Vlotter, l’entreprise de travail adapté, participe à la lutte contre le coronavirus

“ La production de masques permet de conserver leur emploi”

Le coronavirus a soudainement tout paralysé dans l’entreprise de travail adapté Vlotter. Le chômage temporaire menaçait les collaborateurs les plus vulnérables. Heureusement pour eux, un nouveau projet se profilait à l’horizon. En un temps record, les collaborateurs de Vlotter ont fabriqué 25.000 masques gratuits à destination du personnel soignant.

Les 200 collaborateurs de l’entreprise de travail adapté Vlotter sont spécialisés dans l’assemblage. Et ça tombe bien : la crise du coronavirus rend indispensables des objets qui n’étaient auparavant pas assemblés en Belgique.

Du travail pour un groupe cible vulnérable

« Le lendemain de l’annonce du confinement, l’organisation Counter Covid nous a demandé de fabriquer des masques à visière », explique Björn Elewaut, coordinateur d’entreprise. « Je n’ai pas hésité une seconde : c’était en effet l’occasion de maintenir une grande partie de nos collaborateurs à l’emploi, alors qu’ils sont vulnérables sur le marché du travail. »

 

Au départ, Counter Covid est une initiative lancée par Yo Engelen, CEO d’E-Demonstrations, une entreprise qui organise notamment des événements pour Telenet. « Trois de mes collaborateurs travaillaient autrefois dans le secteur des soins de santé », explique Yo. « Leurs anciens collègues sont venus les voir pour leur demander des masques à visière. »
Puisque ces masques étaient en rupture de stock partout, Yo et son équipe ont décidé d’en confectionner eux-mêmes avec leurs machines, utilisées en temps normal pour la fabrication de supports promotionnels. Ils sont parvenus à créer un masque transparent en découpant de fines plaques de plexiglas. Et pour transformer ces écrans en masques à visière, ils se sont adressés à un partenaire flexible de longue date : l’entreprise de travail adapté Vlotter.

Vlotter est capable de lancer un nouveau projet très rapidement. C’est impressionnant ! Toutes les entreprises de travail adapté ne peuvent pas en dire autant.

Yo Engelen, CEO d’E-Demonstrations

 
 

“Björn et son équipe sont capables de lancer un nouveau projet très rapidement. C’est impressionnant », affirme Yo. « Toutes les entreprises de travail adapté ne peuvent pas en dire autant. Qui plus est, ils n’ont pas leur pareil pour réaliser un travail répétitif et de précision pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines d’affilée. C’est exactement ce qu’il fallait pour ce projet.”

Le lendemain du confinement, tout était déjà sur les rails

Le lendemain du confinement, Vlotter lançait déjà la production. Ce qui était pourtant loin d’être évident.

 

« Laisser de côté les méthodes de travail habituelles n’est pas simple pour nos collaborateurs », avoue Björn. « Planifier de nouvelles méthodes de travail, les expliquer, les mettre en œuvre et en assurer le suivi requiert de gros efforts de la part de notre personnel d’encadrement. Nous utilisons des bandes dessinées et des films d’animation pour informer nos collaborateurs cibles de la manière la plus accessible possible, notamment quant à la distance de 1,5 m à respecter. »

Nous utilisons des bandes dessinées et des films d’animation pour informer nos collaborateurs cibles, notamment quant à la distance de 1,5 m à respecter.

Björn Elewaut, coordinateur d’entreprise chez Vlotter

 
 

Les efforts portent leurs fruits. Grâce à cette réorientation rapide, Vlotter permet à de nombreux travailleurs de conserver un emploi qui a du sens, tout en contribuant de manière essentielle à la société par ces temps de crise.

 

Deux semaines plus tard, quarante collaborateurs avaient assemblé plus de 25.000 masques, qui ont été envoyés sans tarder à des hôpitaux, des cabinets médicaux, des casernes de pompiers, des policiers et du personnel infirmier.

Sam Gooris envoie une vidéo de remerciement

« Après quelque temps, nous avons dû acheter des matières premières et financer notre fonctionnement », explique Björn. « Depuis, nous demandons une compensation correspondant au prix de revient. Nous essayons de retirer du positif de cette période horrible. »

La gamme disponible sur counter-covid.nu s’est étoffée pour devenir une toute nouvelle catégorie de produits regroupant des masques à visière, des écrans en plexiglas, des distributeurs de désinfectant et d’autres types d’articles pour bureaux et guichets d’accueil.

 

« Afin de motiver les collaborateurs de Vlotter et de les remercier pour leur travail en cette période difficile, nous avons demandé à Sam Gooris de réaliser une petite vidéo », poursuit Yo. C’est un vrai héros aux yeux des collaborateurs de Vlotter.

 

Photos : Crédit photo Associated Press

 
 
 
 

À propos de Vlotter

L’entreprise de travail adapté Vlotter emploie 200 personnes qui éprouvent des difficultés à accéder au marché de l’emploi régulier. En temps normal, Vlotter est le premier centre d’assemblage de vélos dans le Benelux, certifié ISO9001. Cette entreprise d’économie sociale aide également Telenet à gérer tous les produits retournés.

« Nous enregistrons ces produits télécoms, comme des digicorders et des décodeurs, nous les examinons et nous les préparons dans une optique de réutilisation ou de recyclage », explique le coordinateur d’entreprise, Björn Elewaut. « Pour le reste, nous aidons nos clients en leur proposant des solutions concrètes à tous leurs problèmes. »