Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

« TOUTE ENTREPRISE, AUSSI PETITE SOIT-ELLE, DOIT OSER ADOPTER LES NOUVELLES TECHNOLOGIES »

Aux fourneaux en journée, Erika se glisse dans la peau d’un designer une fois le soir venu et dessine des moules personnalisés pour ses spéculoos. Erika Vanvuchelen, gérante de la biscuiterie artisanale Vanvuchelen, spécialisée dans les spéculoos, propose depuis peu des biscuits personnalisés à ses clients. Elle en est sûre : à terme, cette démarche se traduira par un avantage compétitif. Pour surfer sur la vague de l’entrepreneuriat digital, Erika a fait appel à l’aide de L’Accélération Digitale.

 
 

Une biscuiterie spécialisée dans le spéculoos qui dote son processus de fabrication d’une imprimante 3D? « Pas si étrange que ça », estime Erika. « Les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes dans nos vies. Qu’y a-t-il d’illogique à vouloir en tirer parti lorsqu’on commercialise des produits artisanaux? »

 

Il y a quelques années encore, Erika exploitait une boulangerie traditionnelle. Jusqu’en 2016, année où elle a décidé de se consacrer exclusivement à la fabrication de spéculoos. « J’y ai pour ainsi dire été contrainte à cause de problèmes de santé. Le travail de nuit était devenu trop lourd », explique-t-elle. « Les spéculoos étaient déjà très populaires dans notre boulangerie. Nous avons donc décidé de lancer une production à plus grande échelle.

Une méthode de fabrication plus rapide

Erika l’avait déjà bien compris il y a quelques années : les spéculoos personnalisés (avec un nom, un logo professionnel ou une illustration spéciale) ont le vent en poupe. Malheureusement, le processus de fabrication traditionnel ne suivait pas face à l’augmentation de la demande. Erika était contrainte de faire appel à une entreprise externe à chaque nouvelle commande.

Notre innovation est la preuve que produits artisanaux et nouvelles technologies sont tout à fait compatibles.

 
 

Imprimer des spéculoos en 3D : la solution idéale

Grâce à l’imprimante 3D flambant neuve, la biscuiterie est désormais en mesure de répondre de manière très flexible aux nouvelles demandes des clients. « Cette imprimante FMD applique un filament de plastique sur une bobine. Une fois chauffé, ce filament fond pour former un moule. Grâce à la technologie 3D, nous pouvons imprimer tous les designs possibles sous la forme de moules. Et ce type d’imprimante n’est plus réservé aux portefeuilles les plus fournis. Sans compter que le matériau utilisé pour les impressions est en grande partie recyclable et qu’il répond aux exigences en matière de sécurité alimentaire. »

 

Des biscuits personnalisés, ce n’est pas donné, serait-on tenté de croire. Leur prix est pourtant moins élevé qu’il y paraît. « Chez nous, les biscuits traditionnels pour accompagner le café coûtent 15 euros les 100 pièces. Pour les personnaliser avec votre nom ou votre logo ou les agrémenter de votre propre dessin, vous devrez débourser 25 euros supplémentaires pour les frais d’impression uniques. Et ce, que vous commandiez 100 ou 5.000 biscuits. »

Bientôt une boutique en ligne

« Même les entreprises artisanales doivent, à l’heure actuelle, prendre le train des nouvelles technologies en marche », estime Erika. « J’ai l’impression qu’à long terme, nous n’aurons plus le choix : il faudra adopter les nouvelles technologies sous peine d’être évincé du marché. Notre innovation est la preuve que produits artisanaux et nouvelles technologies sont tout à fait compatibles. Depuis que nous avons entrepris cette démarche, nous recevons de plus en plus de demandes pour des biscuits personnalisés. Et les demandes émanent de partout : d’entreprises, d’établissements horeca, mais aussi de particuliers qui ont une occasion à fêter. » La boulangerie se dotera, à terme, d’une boutique en ligne. « Une boutique en ligne nous permettra d’étendre encore plus notre portée géographique. »

 

Erika sait désormais aussi comment exploiter le potentiel des réseaux sociaux, comme Facebook ou Instagram, pour optimiser la commercialisation de ses biscuits. « Un expert de L’Accélération Digitale nous a livré de nombreuses astuces intéressantes à ce sujet. »

“Les réseaux sociaux sont devenus indispensables pour les petits indépendants”


J’ai découvert à quel point les réseaux sociaux étaient utiles quand on souhaite se faire connaître. L’expert m’a montré comment publier des publications sponsorisées, m’a expliqué quels sont les contenus les plus populaires et à quels moments de la journée toucher le plus grand nombre de personnes. Le nombre de mentions “J’aime” récoltées sur une publication m’importe peu, mais j’aime quand les clients me contactent directement sur Facebook pour passer commande. » La petite entreprise d’Erika est, par ailleurs, nettement mieux placée dans les résultats de recherche sur Google. « Nous avons appris à utiliser les bons hashtags. Ils font vraiment toute la différence pour une publication. Si vous tapez “gepersonaliseerde speculaas” sur Google, vous atterrirez directement sur notre site. Pratique quand on cherche à asseoir sa notoriété ! Je me rends compte aujourd’hui que les réseaux sociaux sont devenus indispensables pour les indépendants et les petites entreprises.

 

 

De digitale versnelling
 
 

Vous cherchez une aide digitale? Surfez vite sur accelerationdigitale.be