Telenet.be

Contenu de votre panier

{{monthlyTitle}}

{{oneTimeTitle}}

Terminer la commande

 
 
 
 

Herculean doit sa croissance à la force de ses collaborateurs.

« Il faut faire rire pour qu’il se passe quelque chose. »

Humanité et professionnalisme sont les moteurs de la croissance d’Herculean. Le credo d’Yves Vekemans, CEO et créateur de l’Hercules Trophy ? « People first ! » En misant sur le sport et le jeu, son équipe et lui accroissent le plaisir et l’engagement de milliers de collaborateurs… et boostent par la même occasion les résultats de leurs employeurs.

 
 

Il règne toujours un joyeux suspense sur les terrains de l’Hercules Trophy. Les équipes des entreprises s’affrontent dans des épreuves de buggy, de kayak, de course d’obstacles ou encore d’escrime. Sans oublier le jeu de balle, les autos tamponneuses et le changement de pneus comme en F1. Mais l’événement est avant tout l’occasion de rire et de s’amuser entre collègues. Avant de reprendre le travail avec encore plus de motivation et d’engagement.

Une idée de comptoir

L’Hercules Trophy a vu le jour complètement par hasard. « J’étais un peu éméché au comptoir de mon club de squash après un événement réussi », se souvient Yves Vekemans, fondateur et actuel CEO. « Quelqu’un m’a subitement demandé quel était mon plus grand rêve. J’ai répondu que j’aimerais organiser ce genre d’activité pour les entreprises du monde entier. La graine était plantée. Le lendemain, je m’attelais à un business plan. Et le surlendemain, je louais le domaine De Nekker. »

 

Yves a organisé sa première compétition interentreprises en 1999. « Nous avons poursuivi notre croissance grâce à la communauté de participants. Ils nous donnaient un feed-back bien utile et ils en redemandaient. » En peu de temps, Yves est passé d’informaticien à entrepreneur. L’Hercules Trophy a marqué le début d’une série d’autres événements sur mesure : des programmes de coaching et de santé pour les entreprises, les Pink Ladies Games et des événements internationaux dans dix pays, notamment à Dubaï et New York. Yves a regroupé toutes ces activités au sein d’une entreprise, Herculean, qu’il a fondée en 2012 avec Inge Van Belle.

 

Herculean affiche une croissance organique de 20 % par an. « C’est énorme », précise Yves. « C’est tout un marché qui s’ouvre à nous. Nous entendons devenir le “Deloitte de l’employee engagement” dans les années à venir. »

Nous croyons au potentiel des gens qui cherchent la croissance et les défis. C’est un réel plaisir de travailler avec ce genre de collaborateurs. 

 
 

Humanité et professionnalisme vont de pair

Le secret de ce succès ? « Nous parvenons à toucher les gens en combinant nos talents en gamification, la technologie, le divertissement sportif et le coaching en entreprise », explique Yves. « Nos services englobent les programmes d’engagement, l’employer branding et les politiques de bien-être durable. Sans passer par le coaching et les formations classiques. Nous sommes convaincus du pouvoir de l’amusement. Il faut faire rire pour qu’il se passe quelque chose. »

 

Yves a deux mots d’ordre : professionnalisme et humanité. « Le professionnalisme dont nous faisons preuve dans l’organisation de nos événements impressionne toujours les gens. Nous fonçons et nous mettons les points sur les “i”. Par exemple, le jour où une tornade a entièrement détruit notre infrastructure à Malines, nous avons malgré tout décidé d’organiser l’événement. Des bénévoles ont passé la nuit à tout reconstruire. Le lendemain, presque personne n’a remarqué que notre festival avait été frappé de plein fouet. »

 

Herculean emploie une dizaine de collaborateurs fixes. Un chiffre qui grimpe facilement à 300 lors des événements. Il s’agit alors principalement de bénévoles. « Je suis toujours très fier de voir que les gens se donnent à fond. Cette énergie fait plaisir à voir. »

 

Le succès d’Yves n’est pas dû au hasard. Mettre l’accent sur la dimension humaine lui permet souvent de réaliser l’impossible. « People first ! Priorité à la satisfaction des collaborateurs. Ce sont eux qui garantissent la satisfaction des clients. Ils font du même coup plaisir à toutes les parties prenantes. De nombreuses entreprises tentent la démarche inverse, sans succès. »

La collaboration selon la philosophie d’Herculean

Herculean fait appel à une liste interminable de partenaires : professeurs de yoga, coaches personnels, formateurs, spécialistes de la santé, acteurs, militaires, coaches sportifs… « Nous composons une équipe par projet. Un peu comme des intégrateurs qui connectent plusieurs applications en informatique. Nous sommes un intégrateur d’engagement des collaborateurs. »

 

Chaque partenaire doit avoir la même philosophie, les mêmes valeurs qu’Herculean. « Nous avons la réputation d’être une entreprise avec qui la collaboration est facile, car nous communiquons ouvertement. Nous sommes professionnels, mais à notre manière. Et nous ne ménageons pas nos efforts. » « Nous misons systématiquement sur le potentiel des gens qui ont un état d’esprit axé sur la croissance. C’est un réel plaisir de travailler avec eux. »

De nouveaux points de vue grâce au jeu

Bien que ce soit étonnant de la part d’une organisation comme Herculean, l’amusement n’est pas un but en soi. La gamification est un instrument. Le langage du jeu et du divertissement est exploité pour amener les gens à adopter d’autres points de vue. Un engagement accru, des clients satisfaits, un chiffre d’affaires et des bénéfices en hausse : ça, ce sont des objectifs.

 

« D’après des études internationales, 87 % des collaborateurs ne se sentent pas concernés par leur travail. Le test que nous soumettons préalablement aux participants le confirme.
C’est dramatique pour les entreprises, car des collaborateurs impliqués fournissent de meilleurs résultats. » « Pourtant, nombreuses sont les entreprises où les collaborateurs travaillent en solo et sans enthousiasme. On rencontre aussi l’extrême inverse : des entreprises où les travailleurs s’investissent pleinement et ne lâchent jamais, même quand ils viennent de boucler un projet avec brio. Je ferais une comparaison avec les hockeyeurs belges. Ils forment un groupe engagé, que l’engagement a propulsé au rang de champions d’Europe. »

Telenet Business en tant que partenaire

« Telenet croit aussi fermement à l’engagement des collaborateurs », souligne Yves Vekemans. « Telenet est à la fois un client, un partenaire et un fournisseur. Sa mentalité et son style cadrent parfaitement avec notre écosystème. Sa culture “can do”, son esprit d’entreprise et sa dimension humaine correspondent tout à fait à nos valeurs. J’attends du professionnalisme et de l’humanité de sa part. Et je ne suis pas déçu. Telenet fournit toujours un service et des produits irréprochables qui nous simplifient le travail. »

 
 
 
 
Herculean logo

A propos de Herculean

Herculean chapeaute différentes activités axées sur l’employee engagement. Ces activités ont vu le jour à la suite de l’Hercules Trophy, une compétition sportive et conviviale entre plusieurs entreprises, organisée pour la première fois en 1999 par Yves Vekemans, l’actuel CEO. L’entreprise, qui génère un chiffre d’affaires de deux millions d’euros, organise des programmes d’engagement dans dix pays, notamment à Dubaï et aux États-Unis. En 2019, Duval Union a rejoint le capital. L’objectif de l’entreprise : devenir le partenaire de référence dans le domaine de l’engagement des collaborateurs.
herculean.be

Herculean logo