Contact

Découvrez en 3 minutes comment l'entrepreneuse horeca Joke De Coninck trouve l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Les entrepreneurs se donnent corps et âme à leur entreprise. C'est leur passion. Comme Joke De Coninck et son café Black & Yellow. Nous faisons sa connaissance dans l'épisode #4 de Wondernemen. En plus d'être la barista la plus célèbre d'Anvers, elle est mère de deux enfants, DJ, photographe et influenceuse. « Je réalise que j'essaie d'en faire trop, mais je n'arrive pas à me limiter. »

Pour prendre un bon café corsé, rendez-vous au Black & Yellow, un chouette café dans le quartier de l'Eilandje à Anvers. La propriétaire Joke De Coninck est une femme très occupée : elle jongle avec son entreprise, la maternité, le sport et son statut d'influenceuse, officiant à l'occasion en tant que DJ. Lorsque nous demandons à Joke comment elle gère l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, elle hausse les épaules : « J'ai l'habitude de faire beaucoup de choses en même temps. J'essaie peut-être d'en faire trop, mais je n'arrive pas à me limiter. J'aime faire beaucoup de choses, je prends beaucoup sur moi. Parfois, cela devient un peu pénible d'un côté ou de l'autre, mais en fin de compte, tout s'arrange et j'arrive à tout gérer. C'est un peu comme nager, je bois parfois la tasse. » 


« Il est illusoire de vouloir séparer travail et vie privée. Je suis plus au Black & Yellow que chez moi. Vous connaissez la série Friends, avec le café ? Eh bien, c'est la même chose ici. Beaucoup de mes amis viennent ici et de nombreux clients sont devenus des amis. Impossible d'en écarter le privé, à moins de devenir très distante derrière le bar. J'ai déjà eu droit aux peines de cœur. Ce n'est pas très gai, mais ça fait partie du métier. Le Black & Yellow est comme un café ordinaire, mais ouvert en journée, sans les clients ivres. »

Les bons conseils de Joke De Coninck

Conseil 1 : adaptez vos heures d'ouverture

 

« Au départ, l'établissement était ouvert de 8h30 à 17h, six jours par semaine. Mes enfants passaient alors beaucoup de temps en garderie à l'école. Et puis la pandémie est arrivée... Le Black & Yellow a d'abord fermé quelques semaines, puis il n'a rouvert que pour les commandes à emporter. Pendant un temps, l'école de mon fils et de ma fille a fermé le mercredi. J'ai donc aussi fermé le café ce jour-là pour m'occuper des enfants. J'ai également modifié les horaires les autres jours : en passant à 9h-16h, j'arrive plus facilement à concilier vie privée et activité professionnelle. 


« À l'ouverture de Black & Yellow, mon fils avait 9 ans. Il m'a alors dit : 'Maman, tu vas passer moins de temps avec nous.' J'étais surprise qu'il s'en rende compte si jeune. Mon établissement, c'est mon troisième enfant, mais les deux autres passent quand même devant. » 

Conseil 2 : ne négligez pas l'administration #PeaceOfMind

 

« J'ai choisi ce travail parce que j'aime le contact et le produit, mais l'administration en est indissociable. Pendant des années, je prenais mon ordinateur portable au travail tous les jours... pour rien. Je n'ai vraiment pas le temps de m'occuper de la paperasse pendant les heures d'ouverture ! Je m'en occupe donc à la maison, après ma journée, quand les enfants sont au lit. Ou le jour de fermeture supplémentaire, le matin, parce que j'ai encore l'esprit clair. Après une journée de travail, j'ai souvent du mal à m'asseoir devant l'ordinateur et à me concentrer. » 


Il n'est pas facile de déléguer. J'aime rester indépendante. Et autonome. Je me dis qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, mais c'est faux en fait ! Surtout au niveau de l'administration. » 


« Pendant la journée de travail, je vois le compteur de ma boîte e-mail monter sur mon smartphone. Je me dis alors : oh non... 50 mails ! Ces vagues d'e-mails me tétanisent : je ne sais plus par où commencer. Quand j'ai le temps, par exemple en faisant la queue au supermarché, il m'arrive souvent d'ouvrir ma boîte e-mail et de défricher un peu : ça me fait déjà moins de pression pour m'y mettre. » 


Christophe, business coach, conseille à Joke de se faire aider par un 'assistant virtuel' : « Quand on est submergé par les e-mails, c'est une aide précieuse. Votre assistant virtuel parcourt vos e-mails pour vous et vous en fait le résumé par message vocal sur WhatsApp. Il vous dit aussi exactement quelles actions entreprendre. »  

Conseil 3 : utilisez une app comme Moneybird pour vos factures

 

« Je travaille seule, donc je n'ai pas besoin de partager beaucoup d'informations avec d'autres. Je n'utilise donc pas d'apps et d'outils pour les commandes, les plannings ou les listes de tâches. Dans les grands établissements horeca, c'est sans doute utile, mais comme je suis seule, je n'ai pas besoin d'utiliser une app pour planifier mes horaires. Et quand j'ai une liste de courses à faire, je ne la fais pas digitalement, je note sur un post-it. » 


« J'utilise quand même l'app MoneyBird : comme certains clients ont une ardoise, j'utilise cette plate-forme pour la facturation. Elle reprend les données des clients et mes produits. MoneyBird est fait pour les nuls, comme moi qui n'arrive pas à me concentrer bien longtemps. » 

Conseil 4 : réfléchissez avant de vous lancer, la gestion d'un café n'est pas simple

 

« J'aime mon travail et je ne voudrais pas changer, mais beaucoup de gens pensent que c'est une activité récréative pour moi. Je ne passe pas mon temps uniquement à discuter avec les gens au bar. » 


« Je suis parfois un peu vexée quand on me dit : 'Plus tard, j'ouvrirai un café.' La vie n'est pas si rose. Tout le monde ne comprend pas le travail qu'il y a à faire en coulisses. C'est un dur labeur. »

Conseil 5 : restez simple

 

Conseil 5 : restez simple« Tout le monde peut se montrer agréable derrière un bar, mais je veux miser sur la qualité. Mon établissement repose sur un service de qualité. Plus c'est simple, mieux je suis concentrée, meilleure est la qualité, plus je suis fière de mon travail. » 

Qu'est-ce qui vous préoccupe ? Vous voulez savoir quels conseils nous avons pour vous ?

Laissez vos coordonnées et peut-être votre question trouvera-t-elle une réponse dans notre prochain article !

Les données à caractère personnel que vous nous communiquez ici, sont repris dans les fichiers de Telenet SPRL, Liersesteenweg 4, 2800 Malines, TVA BE0473.416.418, RPM Anvers, division Malines, responsable du traitement.


Telenet traite vos données personnelles uniquement à des fins de suivi dans le cadre des témoignages clients (qui apparaissent sur le site web de Telenet Business sous la rubrique Inspiration, dans le newsletter de Telenet Business ainsi que sur la page Facebook de Telenet Business). Vos données ne sont pas partagées avec des tiers et seront supprimées au bout d'un an. Les données personnelles sont traitées par Telenet conformément à la politique de confidentialité de Telenet. (Lisez notre politique de confidentialité ici : https://www2.telenet.be/fr/privacy). Vous pouvez y lire, par exemple, combien de temps nous conservons vos données, comment nous sécurisons vos données, avec qui nous partageons vos données, quels sont vos droits et comment vous pouvez les exercer, ...